Peinture : Z.L. Feng
 



Peinture : Z.L. Feng




 
Son ciel est craquelure en branches d’émois
Son cœur qui s’effeuille et s’ennuie de toi
Son ciel est dentelure des nuées de ses peines
Son cœur est dans la brume et voudrait dire je t’aime
Son ciel se déchire des brindilles effeuillées
De ses amours qui pleurent sur bout de papier
 
Il écrit ce poème entre deux coulisses de larmes
Car toi belle bohème comme le vent tu t’incarnes
Il écrit ce poème pour se donner des ailes
Car toi belle hirondelle tu fuis à tire d’aile
Il écrit pour que ses mots deviennent des oiseaux
Que son amour voltige et te rejoigne là-haut
 
Sa vie est un arbre qui a perdu branchage
Tu en étais la sève qui nourrissait feuillage
Sa vie est une souche qui se meurt doucement
Tu étais les racines qui le gardaient vivant
Sa vie est ombrage tu en étais sa lumière
Ses amours en exil, son âme solitaire
 
 
 Il écrit ce poème sous la lueur d’une chandelle
Car tu es partie avec le soleil et ses étincelles
Ses jours sont noirceurs, ses nuits obscurités
Que frissons qui demeurent, que l’hiver gelé
Il écrit poésie pour réchauffer son cœur
Que ses vers lui redonnent un peu de son bonheur
 
@ Dominique Chouinard..