Il a des habits de toutes les couleurs
Pour cacher le monochrome de son cœur
Il fait le pitre devant les enfants
Mais son quotidien n'est pas marrant.

Son épais maquillage
Cache les cernes sur son visage,
Et les tâches de son corps
Que partout il arbore.

Il continue à sortir des chiens-ballons
Faire des bruits de camions
Dans des petites voitures,
Pour que le spectacle perdure.

Le soir, il efface le rouge, le bleu, le rose
Et apparaissent toutes ses ecchymoses.
Il ne retient plus le sang qu'il tousse.
Il se couche, son corps à des secousses.

Et même si il fait peine
Demain il remontera sur scène
Pour la dernière fois il verra les lumières
Le clown a un cancer.