logo
Pour accéder à toutes les fonctionnalités de Dixily,
vous devez activer JavaScript.
Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur.
Dixily
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Connexion

Un monde littéraire...
Et bien plus...

Je m'appelle Courage

2 participants
Jim Cobrel
Je m'appelle Courage,

Si je m'étouffe à briser mes soupires,
Je m'inspire à souffler la routine,
Si je m'expire de ne rien consentir,
Je respire de rêves qui s'obstinent...
Si je m'attache par la conscience,
Je me libère de toute forme de destin...
Si je m'allie à toutes les absences,
Je me sépare de tout, sauf de l'instinct...
Ce qui s'est détruit sur la route
Se reconstruit dans mes doutes
Ce qui s'est brisé de mes mains
Se répand comme du venin
Dans mon coeur, dans mon âme
Ce qui s'est enfuit dans la nuit
Se représente chez mes ennemis
Ce qui s'est perdu par lâcheté
S'étend comme une ondée
Sur mes peurs, sur mes drames...

Si j'accepte mes échecs en silence,
Je renonce à laisser ma trace,
Si je plie du poids de ma conscience,
Je me redresse et lui fais face...
Si j'oublie ce qui reste de possible,
Je revois des fantômes m'embrasser
Si je m'éloigne d'espérances-cibles,
Je m'approche, je crois, de la vérité...
Ce qui s'est détruit sur la route
Se reconstruit dans mes doutes
Ce qui s'est brisé de mes mains
Se répand comme du venin
Dans mon coeur, dans mon âme
Ce qui s'est enfuit dans la nuit
Se représente chez mes ennemis
Ce qui s'est perdu par lâcheté
S'étend comme une ondée
Sur mes peurs, sur mes drames...

Je m'appelle Courage,
S'est-on déjà rencontré ?

Jim Cobrel

Françoise et Camil_lectures aiment ce message

Je m'appelle CourageJe m'appelle Courage Empty

more_horiz
Je m'appelle Courage,

Si je m'étouffe à briser mes soupires,
Je m'inspire à souffler la routine,
Si je m'expire de ne rien consentir,
Je respire de rêves qui s'obstinent...
Si je m'attache par la conscience,
Je me libère de toute forme de destin...
Si je m'allie à toutes les absences,
Je me sépare de tout, sauf de l'instinct...
Ce qui s'est détruit sur la route
Se reconstruit dans mes doutes
Ce qui s'est brisé de mes mains
Se répand comme du venin
Dans mon coeur, dans mon âme
Ce qui s'est enfuit dans la nuit
Se représente chez mes ennemis
Ce qui s'est perdu par lâcheté
S'étend comme une ondée
Sur mes peurs, sur mes drames...

Si j'accepte mes échecs en silence,
Je renonce à laisser ma trace,
Si je plie du poids de ma conscience,
Je me redresse et lui fais face...
Si j'oublie ce qui reste de possible,
Je revois des fantômes m'embrasser
Si je m'éloigne d'espérances-cibles,
Je m'approche, je crois, de la vérité...
Ce qui s'est détruit sur la route
Se reconstruit dans mes doutes
Ce qui s'est brisé de mes mains
Se répand comme du venin
Dans mon coeur, dans mon âme
Ce qui s'est enfuit dans la nuit
Se représente chez mes ennemis
Ce qui s'est perdu par lâcheté
S'étend comme une ondée
Sur mes peurs, sur mes drames...

Je m'appelle Courage,
S'est-on déjà rencontré ?

Jim Cobrel
Kavelen
Bravo pour le contenu que je trouve captivant. Si je devais faire une critique, ce serait la surexploitation du pronom personnel de première personne (8 d'affilé, surtout au début alourdissent le propos je trouve). Lors de laa seule conférence d'Oxmo à laquelle j'ai assistée il avait parlé de la question du je.

Mon point d'amélioration, remplace le 4e je par une périphrase, ou retourne la phrase. L'écriture est un jeu ;)

Re: Je m'appelle CourageJe m'appelle Courage Empty

more_horiz
Bravo pour le contenu que je trouve captivant. Si je devais faire une critique, ce serait la surexploitation du pronom personnel de première personne (8 d'affilé, surtout au début alourdissent le propos je trouve). Lors de laa seule conférence d'Oxmo à laquelle j'ai assistée il avait parlé de la question du je.

Mon point d'amélioration, remplace le 4e je par une périphrase, ou retourne la phrase. L'écriture est un jeu ;)
 :: Écriture :: Slam