logo
Pour accéder à toutes les fonctionnalités de Dixily,
vous devez activer JavaScript.
Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur.
Dixily
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Connexion

Un monde littéraire...
Et bien plus...

Blog

17122020


Critique 4 -: Homo Pacificus - Sam Kolchak L10
Je tenais à m'excuser en premier lieu auprès de l'auteur pour ce léger retard dans la publication de cette chronique. J'aime prendre mon temps lors de l'écriture afin d'être certaine de ne pas avoir manqué de détails et en ce moment, ce trait de ma personnalité me fait grandement défaut (puisqu'avec le reste de ma vie étudiante, le temps vient à manquer). Mais bref, trêve de papotage, rentrons dans le vif du sujet !

Le résumé : L'embrasement planétaire n'a pas eu lieu malgré la terrible et soudaine guerre thermonucléaire qui a ravagé une grande partie de l'Asie. L'Humanité se trouve dans une impasse. Son taux de natalité, tombé à zéro, et des fanatiques, convaincus de l'arrivée imminente du jugement dernier, vont confronter l'Homme à ses démons.
Mais un premier contact extraterrestre va remettre en cause le peu de certitude qu'il restait sur cette planète. Amis? Ennemis? L'avenir devient plus que jamais incertain pour les habitants de la Terre.


L'auteur nous présente ici le monde de 2090, après une guerre thermonucléaire dévastatrice et une chute fulgurante de la natalité. Le monde a beaucoup changé... Et je trouve que Sam Kolchak a un vrai talent pour les descriptions. Ce monde, avec ses nouvelles mœurs, reste un futur probable, celui que nous pourrions vivre nous-mêmes ou peut-être nos enfants. Un peu comme dans "Black Mirro". Et c'est en cela que cette anticipation se montre très réussie. L'écriture est fluide, maîtrisée, on sent que le roman a été travaillé et mûrit par l'auteur. J'ai apprécié découvrir un autre auteur qui a le même...disons toc ? Que moi, qui est d'avoir une écriture quasi-cinématographique, où le lecteur peut tout s'imaginer dans sa tête tellement c'est bien décrit, avec finesse, détails et parcimonie. 


On ne s'ennuie pas. La crédibilité est extrême et je trouve le vocabulaire très approprié (on ne se noie pas dans un vocabulaire SF excessif et je sais que beaucoup de lecteurs ont du mal avec ce genre justement à cause de ça...). Deux points de l'intrigue sont importants et reviennent régulièrement dans le récit : les extraterrestres et l'incapacité des femmes d'avoir des enfants. J'adore découvrir la manière qu'ont d'autres auteurs de présenter des créatures extraterrestre sans en faire des bonhommes tout vert et ridicule. En fait, j'adore découvrir la manière qu'à un auteur de présenter des créatures parce que ça montre comment son imagination (la qualité la plus importante chez les auteurs) fonctionne. Et ici, c'est réussi ! 

Je vous encourage vivement à découvrir ce beau récit de SF :) .

Commentaires

forum
Aucun commentaire
Soyez le premier à commenter
Vous devez être connecté pour commenter
Inscrivez-vous ou connectez-vous
ConnexionInscription