logo
Pour accéder à toutes les fonctionnalités de Dixily,
vous devez activer JavaScript.
Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur.
Dixily
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Connexion

Un monde littéraire...
Et bien plus...

Blog

08102021


Résumé : Quatre destins liés par un vœu Trois Lunes et trois Écailles Deux êtres et une épreuve Une femme pour trois guerriers Unis par un vœu, Torry, Nanu et Erzo se lancent à la poursuite des mages corrompus pour se libérer de la malédiction des Écailles. Entraînée contre sa volonté dans leur quête, Wymi, jeune mage jugée incompétente par ses semblables, n’aura d’autre choix que de lier son destin aux leurs si elle veut rentrer au temple et rejoindre son grand-père, le Suprême. Et si ce voyage l’aidait enfin à comprendre qui elle est ?



Il y a quelques temps, quand je passais uniquement en coup de vent sur Instagram (au lieu d’y passer littéralement mes journées, comme maintenant), je suis tombée sur les posts d’une auteure qui me faisait de l’œil. Ses romans me plaisaient vraiment et je m’étais notée d’en lire un dès que j’en aurai l’occasion. Au final, avec le temps, j’ai un peu oublié et je ne suis jamais revenue voir de ce côté-là… Jusqu’à aujourd’hui ! En me connectant sur « Simplement Pro », j’ai découvert la demande d’une auteure, qui souhaitait que je lise son roman. Et en y regardant de plus près, le roman me semblait familier… Et pour cause ! C’était l’un des romans de cette fameuse auteure que je voulais lire ( :o ) ! Surprise donc, me voilà plongée dans une nouvelle lecture !

Le roman commence par la naissance simultanée de quatre enfants, nés le même jour au même moment, de mères différentes. Mères qui ont trouvés le prénom de ces enfants via un rêve commun dans lequel les quatre prénoms étaient écrit sur un mur mais où chacune pouvait lire distinctement uniquement le nom de SON enfant (ah les rêves). Des naissances simultanées qui semblent secouer l’univers entier et annoncer une nouvelle ère, sans que l’on sache au départ si c’est positif ou négatif. Finalement, on retrouve trois des quatre « enfants » des années plus tard, une fois qu’ils sont tous devenus des guerriers et qu’ils se retrouvent tous convoqués chez Maître Weily : Erzo, Torry et Nanu. En fait, et ce depuis le début, le 4ème enfant n’est pas évoqué. On n’assiste pas à sa naissance et le seul moment où on découvre sa présence est ce jour-là, lorsque les trois garçons arrivent chez Maître Weily : le 4ème enfant est en fait sa petite-fille, Wymi.  Le moins que l’on puisse dire, c’est que le roman commence dans la douleur et les descriptions beaucoup trop précise pour ne pas retourner l’estomac. Clairement, l’auteure voulait qu’on lise son récit avant de consommer quoi que ce soit (faute de quoi vous aller réellement rendre votre petit-déjeuner/dîner, je ne rigole pas !). Que ce soit dans le prologue ou les premiers chapitres, il y a des scènes assez difficile à lire.

Au niveau des personnages, nous avons donc les fameux quatre enfants : Erzo, Torry, Nanu et Wymi. La plus importante est donc Wymi, la seule fille dans ce quatuor et surtout, celle qui possède le don le plus puissant. C’est une jeune fille qui a toujours été mise à l’écart et qui est toujours restée dans l’ombre, jusqu’au jour où elle est choisie pour accompagner les trois garçons dans leur quête. Son évolution dans le roman est à la fois rapide et très lente (c’est difficile à expliquer ok, laissez-moi une minute). Le roman en lui-même est assez rapide, puisqu’à la fin du tome 1 j’ai eu l’impression d’avoir lu deux tomes en un. Du coup, l’évolution des personnages peut sembler très rapide, mais pas tant que ça. Parce qu’en fin de compte, Wymi revient où elle a commencé et n’a « gagné » qu’une seule chose : une sorte de malédiction par le sang.
 
L’évolution est plus flagrante du côté des garçons, qui aux termes de plusieurs péripéties, acceptent de finalement s’unir et ne former qu’un pour sauver la jeune femme (no spoil, vous comprendrez en lisant le livre). Quelque part, ce sont eux qui progressent le plus dans ce roman, même si comme je l’ai expliqué, ça peut paraître brutal car le roman avance vite.

Je ne sais pas comment résumer ma lecture. Le roman est violent, ne s’arrête pratiquement pas une seule minute pour souffler et les personnages vont à travers leurs quêtes assez rapidement, jusqu’à arriver au dénouement final. Je ne sais pas si ce sont les 400 pages qui sont passées à une vitesse folle ou si c’est vraiment l’intrigue qui va vite. Dans les deux cas, c’est une très bonne lecture que je conseille ! J’ai adoré m’immerger dans ce monde incroyable, découvrir les diverses cultures et tout ce qui tourne autour de la magie. L’auteure a une plume incroyable et ça m’a donné envie de découvrir d’autres de ces romans !

Mat aime ce message

Commentaires

forum
Aucun commentaire
Soyez le premier à commenter